• UN MOMENT AVEC

Un moment avec Romain Lombardo

23/08/2016 Un moment avec Romain Lombardo

Après avoir fait la connaissance de Mathieu, franchisé L’Appart spécialisé arts martiaux, on avait envie d’en savoir plus sur l’un des adhérents de son club, et pas des moindres puisqu’il s’agit de Romain Lombardo, champion du monde de full contact, une discipline aussi appelée boxe pieds-poings. Rencontre avec le “fulleur” lyonnais en haut de l’affiche.

FICHE

Romain Lombardo,

Champion du monde de full contact - catégorie moins de 65 kg

1er titre : avril 2014 à St Etienne - 2e titre : février 2016 à Turin

A récemment participé au Best Fighters en Italie, à Rimini, un tournoi qui se déroule sur 3 jours

Prochaine grande échéance : en juin 2017 contre Samir Mohamed, le petit prince, le Ronaldo de la boxe pieds-poings !

Le full contact ou boxe pieds-poings, c’est quoi ?

C’est une discipline où l’on tape au-dessus de la ceinture, les balayages sont autorisés, mais pas de coup de genou, pas de coup de coude, avec les bras de la boxe anglaise, et les jambes du karaté. Les catégories vont de moins de 54 kg à plus de 91 kg ! Un championnat du monde de full contact se déroule en 12 rounds.

La boxe pieds-poings est née dans les années 70 aux Etats-Unis, mais aujourd’hui les nations qui sortent du lot en full contact, ce sont la Russie, l’Ukraine, l’Azerbaïdjian, le Danemark… Le full contact est un sport moins médiatisé que le K1, le kick-boxing ou la boxe thaï, des disciplines que je pratique aussi. À ne pas confondre avec le free fight qui est un combat rapproché, debout ou au sol.

La boxe pieds-poings est une discipline où les femmes sont bien représentées. À Rimini, à l’occasion du Best Fighter, je suis d’ailleurs venu avec une amie iséroise qui a été championne du monde. Elle va remettre son titre en jeu au mois de novembre.

Quel est votre parcours ?

C’est mon père qui m’a amené au full contact. Il est entraîneur et arbitre international de full contact, kick-boxing, boxe thaï… En France, c’est un pionnier et un pilier de la discipline. Il a été deux fois vice-champion de France puis il s’est dirigé vers l’enseignement et l’arbitrage. Je pratique depuis que j’ai douze ans. J’ai fait mon premier combat de full contact à 18 ans. À 20 ans, j’ai fait mon premier combat sans casque. C’est une discipline qui évolue vers plus d’intelligence, avec des méthodes nouvelles : depuis une dizaine d’années, on se protège à l’entraînement (avec un gros casque, un plastron…), alors qu’avant on y allait comme ça !

Des modèles, une passion

Mes modèles ? Mon père, ainsi que les anciens champions de la discipline qui m’inspirent énormément… Et aussi mon prochain adversaire : Samir Mohamed, dit le “petit prince”, que je vais boxer en juin prochain !

Il est très difficile de vivre de la boxe pieds-poings, même si on est champion du monde ! Le full contact c’est ma passion, c’est aussi un complément de salaire, mais en parallèle je travaille à La Poste, les matins, ce qui me permet d’avoir mes après-midis libres et mes soirées pour l’entraînement.

En haut de l’affiche

J’ai 31 ans, la prochaine année sera pour moi la dernière. On est au sommet physiquement entre 28 et 32 ans. Après, il faut être intelligent et savoir laisser la place aux plus jeunes ! J’ai trois enfants maintenant, et c’est sûr que je les encouragerai à faire du sport pour tout ce que cela apporte dans la vie.

Du sport encore et toujours !

Je pratique des activités sportives complémentaires à la boxe pieds-poings : circuit training, courses fractionnées, musculation, cardio… Le fitness est un vrai complément à l’entraînement : quand je prépare un combat, je viens à L’Appart faire du sac ou la “leçon” avec l’un de mes trois coachs de full contact qui vient avec moi ici pour m’entraîner (un coach tient des manchons dans lesquels il faut frapper). Membre L’Appart depuis un an, je suis venu par le bouche à oreille. J’ai testé les cours d’abdos fessiers, de step. J’aime ce club qui est très pro, très technique et très propre… ça compte ! Sinon, je fais aussi de temps en temps du badminton, du squash et du football.

Ma routine pour être en forme

Pendant l’année, je fais attention à ce que je mange (pas de pain le midi, beaucoup de  viande blanche, de la viande rouge deux fois par semaine, des féculents comme le riz…). J’ai une très bonne hygiène de vie et je fais évidemment énormément de sport. Mais l’été je me relâche un peu… comme tout le monde !

Ma musique fétiche

Quand j’entre sur mes combats, ma musique fétiche c’est Zombie de Maître Gims : c’est une musique qui me ressemble, qui fait écho à une période de ma vie. J’ai aussi mes petits rituels pour me motiver : certaines mimiques, porter toujours le même caleçon et le même pantalon pour combattre et puis la religion me porte aussi beaucoup… Et bien sûr, je pense à mes enfants et à me faire plaisir, tout en me protégeant !


Articles associés