• DANS LA PEAU DE

Mathieu Eylert, franchisé L'Appart Fitness en mode combat

06/06/2016 Mathieu Eylert, franchisé L'Appart Fitness en mode combat

Rencontre avec Mathieu Eylert, franchisé L’Appart Fitness Lyon Gambetta, qui a ajouté la corde « arts martiaux » à son club. Il nous parle de lui, de sa passion pour les arts martiaux et de son club de fitness, en toute franchise !

Depuis combien de temps êtes-vous franchisé L’Appart ?

Ca fait un peu plus d'un an. J'ai racheté un club (qui était indépendant) en avril 2015.

On a commencé avec une phase de travaux puisqu'il a fallu tout remettre aux normes et le club a ouvert au standing L’Appart en septembre.

Quel est votre parcours ?

C'était dans le cadre d'une reconversion. J'étais consultant informatique en ressources humaines ; je travaillais dans un bureau. Je gagnais bien ma vie mais mon travail ne me plaisait plus. À l'époque j’aimais déjà le fitness. J'ai toujours été sportif, je pratique la boxe et les arts martiaux depuis tout petit. Donc, je me suis dis "pourquoi pas !".

Pourquoi avoir choisi L’Appart Fitness pour devenir franchisé ?

Ca correspondait vraiment à ce que je voulais faire, dans un esprit familial et convivial. Je ne voulais pas ouvrir un club low cost, mais un club de fitness avec des coachs qui s'occupent des gens, un accueil très familial et à taille humaine. Donc L'Appart correspondait exactement à ce que je voulais faire. À Lyon Gambetta on a 700 m2 qu'on a bien agencés puisqu'il n'y a aucun couloir ; on a tout refait pour optimiser les surfaces. L’emplacement est idéal, proche des métros Saxe et Garibaldi et du tramway.

Qu’est-ce que vous apporte la franchise dans ce secteur du fitness ?

La renommée de L’Appart Fitness est importante, surtout à Lyon où il y a beaucoup de clubs. 20% des gens viennent par bouche-à-oreille ; ils en ont entendu du bien. Comme une carte donne accès à tous les clubs L’Appart, ils peuvent fréquenter plusieurs clubs sur Lyon et en région Auvergne-Rhône-Alpes, même s'ils déménagent (NDLR L’Appart Fitness développe aussi son réseau de clubs sur toute la France). Il y a des gens qui vivent à Saint-Quentin et travaillent à Lyon, ou inversement, et qui profitent ainsi du réseau de clubs L’Appart Fitness : ils peuvent pratiquer dans les clubs qui les arrangent en fonction de leur lieu de vie, de travail, etc.

Est-ce que vous diriez que L’Appart Fitness vous a permis de faire de votre passion votre métier ?

Oui tout à fait ! C'est dans ce but que je me suis lancé et ça correspond à ce que je souhaitais. J’envisage d’ailleurs d’ouvrir un deuxième club.

La spécialité de votre club, c’est les arts martiaux : pourquoi ? Quelle est la complémentarité entre fitness et arts martiaux ?

Parce que j'ai fait beaucoup de boxe. C'est un sport très dynamique qui demande une bonne explosivité, de l'endurance et de la force. Ce sont des qualités physiques que l'on travaille particulièrement dans les cours collectifs Les Mills – le Body Combat est par exemple un cours qui fonctionne très bien. Il y a de plus en plus de gens qui ont envie de pratiquer les arts martiaux, à la fois pour se défouler mais aussi pour apprendre à se défendre. C'est pour cela que nos cours sont mixtes, dans certains il y a même plus de filles que de garçons, comme les cours de sacs de frappe. On envisage d’ouvrir à la rentrée un cours de self-défense pour les femmes. Ce sont vraiment des cours d'initiation, pour tous les âges tous les niveaux.

Pourquoi venir pratiquer les arts martiaux dans votre club L’Appart plutôt qu’ailleurs ?

Nous avons l’avantage d’être ouverts toute l'année même en juillet et août ; et pendant les vacances de Noël. L'espace d'entraînement, avec les sacs de frappe et les cordes à sauter pour faire son circuit-training personnel, est accessible à tout moment, de 6h à 23h. Alors que dans une association il y a seulement deux à trois créneaux dans la semaine, on fait le cours et on s'en va ; et il n'y a pas la complémentarité avec les machines cardio.

À L'Appart Gambetta on a mis en place dans la salle d'arts martiaux des cours de cross-training où on va travailler justement l'endurance, l'explosivité, et compléter sur les sacs de frappe. Pour les cours d'arts martiaux, on fait venir des intervenants extérieurs dont c'est le métier. Ce ne sont pas des coachs de fitness qui se reconvertissent au combat, mais vraiment des professeurs de Krav Maga, de Full contact ou de Self-défense qui viennent dans le club spécialement pour ces cours. C'est une vraie offre dédiée aux arts-martiaux, dans une salle de fitness. Beaucoup de gens se demandaient comment choisir entre une salle de fitness ou une salle dédiée aux arts martiaux et là ils ont les deux en un ! On a même le champion du monde de Full Contact, Romain Lombardo qui s'entraîne à la salle, et d'anciens boxeurs haut niveau qui viennent « faire du sac » de temps en temps.

Quelle est votre activité fitness préférée et pourquoi ?

Je fais du Cross-Training pour la boxe et du Body Combat

Quelles sont les activités fitness “tendances” en ce moment ?

Ce qui marche le mieux dans mon club ce sont le Body Attack, Body Combat et Body Pump, et bien sûr le C.A.F. :  un basique qui parle au plus grand nombre.

Qu’est-ce que le fitness vous apporte au quotidien ?

Ca répond à un challenge personnel, pour atteindre un certain niveau. Et pour être bien dans ma peau, me défouler. Je m'entraîne dans mon club aussi pour être au contact des clients sur le plateau, ça crée des liens de s'entraîner avec eux. Je pense qu'un gérant doit s'entraîner dans sa salle pour repérer les éventuels dysfonctionnements, prendre la température de son club.

Vous pratiquez régulièrement un sport en extérieur ?

Oui, de la moto et du snowboard.

Quelle est la raison principale pour laquelle les gens viennent dans votre club L’Appart Lyon Gambetta ?

L'aspect familial, le côté convivial. On a des personnes à l'accueil qui connaissent chaque adhérent et ont noué des liens avec eux. Dans l'espace détente, les gens discutent entre eux et sur le plateau, tout le monde se dit bonjour, les adhérents discutent entre eux, ce qui est assez rare dans une salle de sport. La plupart des gens discutent entre eux sur le plateau et organisent ensuite des soirées à l'extérieur. Ca crée du lien social, c'est ce qui est intéressant aussi dans notre métier !

Dans votre club, quelles tranches d’âges sont les plus représentées ?

On a une majorité de 18-27 ans, et après c'est 30-40 puis, évidemment plus on avance dans les âges moins on a d'adhérents, mais les seniors sont bien représentés. Notre adhérente la plus âgée est une femme de 82 ans, italienne. Elle fait du Body Sculpt et de la gym traditionnelle dans l'espace arts martiaux, sur les tatamis. Elle fait beaucoup de jardinage et elle est très sympa !

Dans le quartier lyonnais de Gambetta, vous avez de bonnes adresses pour passer un bon moment sans faire d’excès (restaurant, bar, soins…) ?

Il y a de bons restaurants comme le Kitchen Café ou le Café Sillon dans le 7e arrondissement de Lyon. Côté soins, notre club L’Appart Gambetta propose les services d’une osthéopathe et une cabine d'esthétique et de massages, dont s’occupe ma compagne. Les tarifs y sont quasiment divisés par deux comparé aux mêmes soins dans des cabines traditionnelles. C'est l’une des valeurs ajoutées du club L’Appart Gambetta.

Quel est le mantra qui vous inspire le plus en ce moment ?

"Un choix motivé par la fainéantise est toujours mauvais !"

Suivez toutes les actus du club sur la page facebook L'Appart Fitness Lyon Gambetta !

 

Copyright : Ivan Kotliar / Shutterstock.com


Articles associés